WEB TV Bordeaux Gironde
Bordeaux Gazette

Bordeaux Gazette YOUTELE Facebook YOUTELE Twitter


Prévention alcool : Bordeaux engagée dans le projet « Safer Drinking Scenes »


JPEG - 22.4 ko
 
par Alain Bordeloup le 24 mai 2012

Actualités



Depuis plusieurs années, la Ville de Bordeaux se mobilise contre la consommation excessive d’alcool, notamment chez les jeunes. De nombreuses actions de sensibilisation sont menées toute l’année sur les lieux festifs avec un objectif ambitieux : responsabiliser chacun quant à sa consommation et son comportement, pour que la fête à Bordeaux rime avec modération, convivialité et respect des autres.


La Ville a participé à la fondation en 1992 du Forum Français pour la Sécurité Urbaine qui regroupe aujourd’hui 130 collectivités. Bordeaux a décidé dans ce cadre, avec 9 autres villes françaises et européennes, de participer au projet Safer Drinking Scenes, co-financé par la Commission européenne. Les 10 villes se reçoivent à tour de rôle pour échanger leurs expériences et élaborer des préconisations politiques sur ce thème sensible. Bordeaux accueille la dernière visite d’étude jeudi 24 et vendredi 25 mai.

Mieux répondre aux enjeux

Le programme européen « Safer Drinking Scenes » regroupe dix villes françaises et européennes : Bordeaux, Nantes, La Rochelle, Brest, Kingston-Upon-Thames (Grande-Bretagne), Liège et Anvers (Belgique), Rotterdam (Pays-Bas), Stuttgart (Allemagne) et Reggio Emilia (Italie).

Le projet Safer Drinking Scenes (SDS), qui signifie en français « des lieux pour boire plus sûrs », a pour objet la consommation excessive d’alcool sur l’espace public avec une double originalité dans son approche :

  • les conséquences de l’hyper-alcoolisation périodique, appelée Binge Drinking en anglais, du point de vue de la sécurité et des risques (de victimes ou d’auteurs) sans exclure cependant les risques sanitaires ;
  • l’apport du « local » vers l’Europe, principe d’action des Forums européen et français pour la Sécurité urbaine (Efus et FFSU).

Sans être nouveau, le phénomène du Binge Drinking, encore appelé «  Biture express » ou « hyperalcoolisation périodique », chez les jeunes est en recrudescence inquiétante dans la plupart des villes. Cette thématique est de plus en plus au centre des préoccupations, et donc des priorités, locales.

Le Forum français pour la Sécurité urbaine travaille sur ce sujet depuis plusieurs années et plus particulièrement depuis 2007, avec la mise en place d’un groupe de travail national Binge Drinking, dont il est le pilote et qui regroupe une dizaine de villes de son réseau.

Outre les échanges d’expérience, les villes membres travaillent sur plusieurs questions : comment mieux répondre aux enjeux de sécurité et de santé publique soulevés par ces pratiques de la fête ? Comment concilier la vie nocturne et la tranquillité des habitants ? Comment concilier la légitimité de la pratique festive et en prévenir les risques et les excès ? Ces échanges permettent d’élaborer et de valider certaines politiques (équilibre entre présence humaine, prévention, réduction des risques, soin et respect de la législation, travail sur la solidarité entre jeunes, etc.).

Prévention de terrain

La démarche de la Ville de Bordeaux en la matière s’inscrit dans la continuité des actions menées par le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance de la mairie en faveur de la santé et de la tranquillité publique. Les actions sont notamment menées au travers du projet Festiv’attitude : installation de bornes éthylotest dans les établissements de nuit, organisation d’opérations capitaine de soirée, mise en place de bus de nuit, interventions d’animateurs de prévention sur l’espace public, etc.